Feintes

Qu’est-ce qu’une feinte?  

Feinte: Dissimulation, déguisement, artifice. Geste destiné à tromper un adversaire. 

Selon cette définition, une feinte sert à distraire et à tromper l’adversaire, soit en cachant une technique ou en lui donnant une fausse allure. Contre un combattant de haut niveau, il est très difficile de marquer une technique de manière directe, sans y ajouter des éléments de difficulté. Les feintes permettent de distraire l’esprit de l’adversaire une fraction de seconde, permettant ainsi de passer sa défensive.

Pour qu’une feinte soit efficace il faut qu’elle soit crédible. Parfois on peut voir des athlètes qui tentent de feinter mais dont les mouvements ne sont pas réalistes et qui ne sont pas empreints d’une intention de marquer. Il faut réussir à faire croire à l’adversaire que notre technique est réelle. Pour que l’adversaire puisse y croire, il faut d’abord y croire nous-mêmes et faire ressentir à l’adversaire notre volonté de marquer.

 

Pour faire mordre l’adversaire à une feinte, il faut croire en notre mouvement.

Il faut être bon menteur.

 Photo: Gracieuseté de M. Dick Grant

 

En combat, il faut être imprévisible. Les feintes sont un moyen efficace d’y arriver.

 

Types de feintes

Pour distraire l’adversaire, on peut effectuer différents types de feinte. Les feintes les plus fréquemment utilisées sont les feintes de corps, de techniques et de déplacements. Les feintes moins utilisées sont celles du regard, des mouvements inusités et des éléments distracteurs inhabituels.

Feinte de corps: Ces feintes sont des mouvements brusques de certaines parties du corps pour tenter de créer une réaction ou une hésitation chez l’adversaire. On peut utiliser la tête, le tronc ou les épaules.

 

Photo: Gracieuseté de M. Dick Grant, Kamille Desjardins et Pat Grant

 

Feinte de technique: Les feintes de technique consistent à exécuter le début d’une technique pour faire bouger la garde de l’adversaire. Elles peuvent être des techniques de poings, de pieds, ou une levée de genou. Pour que la feinte soit efficace, il faut que le départ de la technique soit très réaliste. On doit ensuite être capable de profiter de la réaction de l’adversaire pour marquer. Il faut prendre conscience que le temps d’opportunité est très court. 

Feinte de déplacement: Les feintes de déplacement consistent à faire croire à l’adversaire qu’on se dirige dans une direction pour en prendre une autre. Elles peuvent être linéaires (avant/arrière) ou latérales (gauche/droite) et les changements de direction doivent être brusques pour que la feinte soit efficace.

Feinte du regard: Ces feintes peuvent se faire en plaçant le regard dans une position inhabituelle, comme en regardant le tronc de l’adversaire ou le plancher. Elles peuvent également se faire en déplaçant brusquement le regard dans une autre direction. Il faut être prudent quand on utilise cette technique pour ne pas se faire surprendre. Il faut avoir une bonne vision périphérique et une grande concentration.

 

Vidéo: un grand athlète, Rafael Aghayev, qui utilise des feintes du regard.

Image de prévisualisation YouTube

 

Feinte de mouvement inusité: On peut tenter de surprendre l’adversaire avec des mouvements inhabituels qui ne sont pas des frappes. Par exemple: étendre le bras vers l’adversaire, faire des mouvements latéraux avec les bras, faire des petits pas rapides, etc…

Harcèlement: Il est possible de faire des mouvements de harcèlement pour distraire l’adversaire. Par exemple, on peut aller toucher à répétition sa main avant, ou toucher sa jambe avant avec notre jambe avant. On peut également harceler l’adversaire par des déplacements qui vont envahir sa bulle de manière répétée.

 

Vidéo: Voici un vidéo démontrant un type de harcèlement avec des déplacements qui ont pour but de faire hésiter l’adversaire.

Image de prévisualisation YouTube

 

Si vous feintez et que l’adversaire n’a aucune réaction, il faut alors changer ce que vous faites. Rendez votre feinte plus efficace en :

  • Vous assurant que le mouvement est réaliste
  • Mettant plus d’intention dans le mouvement
  • Faisant un mouvement rapide et brusque pour entraîner une réaction sur l’adversaire.

Il faut réussir à profiter du moment d’hésitation créé par la feinte pour marquer un point. Mais attention, le temps de l’opportunité est généralement très court.

 

Varier le rythme

Les feintes sont souvent utilisées de façon concomitante aux variations du rythme.

Les feintes peuvent aussi avoir un but défensif et servir à dissuader l’adversaire d’attaquer.

Vidéo: Voici un exemple d’une athlète qui tente de tenir son adversaire à distance en utilisant des levées de genou et en lançant des techniques de manière défensive.

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Le danger des feintes

Le danger des feintes est de se placer dans une position vulnérable en mettant de la pression sur l’adversaire. Il faut toujours être prêt à se défendre, même si la concentration est vers l’avant. C’est à ce moment que le mode mental multi-fonction entre en jeux!

 

Vidéo: Voici un athlète qui se fait surprendre alors qu’il met de la pression sur son adversaire.

Image de prévisualisation YouTube

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *